Arrêts maladie abusifs ?

Appeler MédAlliance

Conseil, contre-visite et expertise médicale

Contre visite médicale employeur a Bordeaux

Cabinet MédAlliance spécialisé dans la

contre visite médicale employeur à Bordeaux

Intervention sous 8/72 heures

 

L’appel à un contrôle d’arrêt de travail par l’employeur est souvent dû à des absences répétées de certains salariés ou lorsque par exemple l’arrêt de travail est placé en fin ou début d’une semaine avec jour férié. L’abus d’absentéisme ou les placements d’arrêt de travail « suspicieux » favorisent donc l’application du droit à la contre-visite médicale.

 

Vous pensez que certains de vos employés vous grugent en s'offrant des congés sous un prétexte médical ? Alors réagissez et faites valoir vos droits en sanctionnant les indélicats !

 

Cabinet MédAlliance– spécialiste de la contre visite médicale employeur à Bordeaux, envoi, pendant les heures de présence obligatoire, un médecin contrôleur à l’adresse du domicile du salarié en question. Son rôle est de valider ou non lors de la contre-visite médicale le motif d’absence du salarié arrêté. Après sa consultation, le médecin contrôleur envoi un rapport à l’employeur.

 

Trois cas de figures peuvent se présenter lors d’une contre-visite médicale:

 

  • le premier cas de figure est la validation de l’arrêt de travail du salarié par le médecin contrôleur. Ici, l’employeur maintient donc le versement des indemnités complémentaires

  • le second cas de figure peut-être la décision d’une « reprise anticipée » lorsque le médecin contrôleur estime que le temps d’arrêt de travail accordé au salarié est trop gratifiant par rapport à son état de santé constaté. Dans ce cas, l’employeur peut s’il le souhaite suspendre le versement du jour du contrôle à la fin de la période d’arrêt

  • enfin, le troisième cas de figure est lorsque le médecin contrôleur rapporte que l’état de santé du salarié en question ne peut être justifié d’un arrêt de travail. On se trouve ici face à un exemple typique d’un absentéisme dit « abusif ». Après rapport du médecin, l’employeur suspend son versement d’indemnité.

 

Le droit de suspendre le versement d’indemnité peut également être valider si :

  • le salarié absent de l’entreprise refuse de recevoir le médecin contrôleur à son domicile

  • l’adresse de domicile du salarié communiqué à l’employeur est erronée

  • le salarié ne se trouve pas à son domicile durant les heures obligatoires de sa convalescence

 

Cabinet MédAlliance vous accompagne dans toutes les procédures à suivre selon les résultats du contrôle.

 

Mandatez nous en cliquant ici

 

Force est de constater que le contrôle d’arrêt de travail employeur est une véritable protection face à l’absentéisme abusif. C’est un système de dissuasion efficace qui permet de réduire les coûts supplémentaires que doit assumer l’employeur lors d’un arrêt médical non valable.

Contre visite médicale employeur a Lyon

Cabinet MédAlliance spécialisé dans la

contre visite médicale employeur à Lyon

Intervention sous 8/72 heures

 

L’appel à un contrôle d’arrêt de travail par l’employeur est souvent dû à des absences répétées de certains salariés ou lorsque par exemple l’arrêt de travail est placé en fin ou début d’une semaine avec jour férié. L’abus d’absentéisme ou les placements d’arrêt de travail « suspicieux » favorisent donc l’application du droit à la contre-visite médicale.

 

Vous pensez que certains de vos employés vous grugent en s'offrant des congés sous un prétexte médical ? Alors réagissez et faites valoir vos droits en sanctionnant les indélicats !

 

Cabinet MédAlliance– spécialiste de la contre visite médicale employeur à Lyon, envoi, pendant les heures de présence obligatoire, un médecin contrôleur à l’adresse du domicile du salarié en question. Son rôle est de valider ou non lors de la contre-visite médicale le motif d’absence du salarié arrêté. Après sa consultation, le médecin contrôleur envoi un rapport à l’employeur.

 

Trois cas de figures peuvent se présenter lors d’une contre-visite médicale:

 

  • le premier cas de figure est la validation de l’arrêt de travail du salarié par le médecin contrôleur. Ici, l’employeur maintient donc le versement des indemnités complémentaires

  • le second cas de figure peut-être la décision d’une « reprise anticipée » lorsque le médecin contrôleur estime que le temps d’arrêt de travail accordé au salarié est trop gratifiant par rapport à son état de santé constaté. Dans ce cas, l’employeur peut s’il le souhaite suspendre le versement du jour du contrôle à la fin de la période d’arrêt

  • enfin, le troisième cas de figure est lorsque le médecin contrôleur rapporte que l’état de santé du salarié en question ne peut être justifié d’un arrêt de travail. On se trouve ici face à un exemple typique d’un absentéisme dit « abusif ». Après rapport du médecin, l’employeur suspend son versement d’indemnité.

 

Le droit de suspendre le versement d’indemnité peut également être valider si :

  • le salarié absent de l’entreprise refuse de recevoir le médecin contrôleur à son domicile

  • l’adresse de domicile du salarié communiqué à l’employeur est erronée

  • le salarié ne se trouve pas à son domicile durant les heures obligatoires de sa convalescence

 

Cabinet MédAlliance vous accompagne dans toutes les procédures à suivre selon les résultats du contrôle.

 

Mandatez nous en cliquant ici

 

Force est de constater que le contrôle d’arrêt de travail employeur est une véritable protection face à l’absentéisme abusif. C’est un système de dissuasion efficace qui permet de réduire les coûts supplémentaires que doit assumer l’employeur lors d’un arrêt médical non valable.

Contre visite médicale employeur Marseille

Cabinet MédAlliance spécialisé dans la

contre visite médicale employeur à Marseille

Intervention sous 8/72 heures

 

L’appel à un contrôle d’arrêt de travail par l’employeur est souvent dû à des absences répétées de certains salariés ou lorsque par exemple l’arrêt de travail est placé en fin ou début d’une semaine avec jour férié. L’abus d’absentéisme ou les placements d’arrêt de travail « suspicieux » favorisent donc l’application du droit à la contre-visite médicale.

 

Vous pensez que certains de vos employés vous grugent en s'offrant des congés sous un prétexte médical ? Alors réagissez et faites valoir vos droits en sanctionnant les indélicats !

 

Cabinet MédAlliance– spécialiste de la contre visite médicale employeur à Marseille, envoi, pendant les heures de présence obligatoire, un médecin contrôleur à l’adresse du domicile du salarié en question. Son rôle est de valider ou non lors de la contre-visite médicale le motif d’absence du salarié arrêté. Après sa consultation, le médecin contrôleur envoi un rapport à l’employeur.

 

Trois cas de figures peuvent se présenter lors d’une contre-visite médicale:

 

  • le premier cas de figure est la validation de l’arrêt de travail du salarié par le médecin contrôleur. Ici, l’employeur maintient donc le versement des indemnités complémentaires

  • le second cas de figure peut-être la décision d’une « reprise anticipée » lorsque le médecin contrôleur estime que le temps d’arrêt de travail accordé au salarié est trop gratifiant par rapport à son état de santé constaté. Dans ce cas, l’employeur peut s’il le souhaite suspendre le versement du jour du contrôle à la fin de la période d’arrêt

  • enfin, le troisième cas de figure est lorsque le médecin contrôleur rapporte que l’état de santé du salarié en question ne peut être justifié d’un arrêt de travail. On se trouve ici face à un exemple typique d’un absentéisme dit « abusif ». Après rapport du médecin, l’employeur suspend son versement d’indemnité.

 

Le droit de suspendre le versement d’indemnité peut également être valider si :

  • le salarié absent de l’entreprise refuse de recevoir le médecin contrôleur à son domicile

  • l’adresse de domicile du salarié communiqué à l’employeur est erronée

  • le salarié ne se trouve pas à son domicile durant les heures obligatoires de sa convalescence

 

Cabinet MédAlliance vous accompagne dans toutes les procédures à suivre selon les résultats du contrôle.

 

Mandatez nous en cliquant ici

 

Force est de constater que le contrôle d’arrêt de travail employeur est une véritable protection face à l’absentéisme abusif. C’est un système de dissuasion efficace qui permet de réduire les coûts supplémentaires que doit assumer l’employeur lors d’un arrêt médical non valable.

 

Contre visite médicale employeur NANTES

Cabinet MédAlliance spécialisé dans la

contre visite médicale employeur à NANTES

Intervention sous 8/72 heures

 

L’appel à un contrôle d’arrêt de travail par l’employeur est souvent dû à des absences répétées de certains salariés ou lorsque par exemple l’arrêt de travail est placé en fin ou début d’une semaine avec jour férié. L’abus d’absentéisme ou les placements d’arrêt de travail « suspicieux » favorisent donc l’application du droit à la contre-visite médicale.

 

Vous pensez que certains de vos employés vous grugent en s'offrant des congés sous un prétexte médical ? Alors réagissez et faites valoir vos droits en sanctionnant les indélicats !

 

Cabinet MédAlliance– spécialiste de la contre visite médicale employeur à Nantes, envoi, pendant les heures de présence obligatoire, un médecin contrôleur à l’adresse du domicile du salarié en question. Son rôle est de valider ou non lors de la contre-visite médicale le motif d’absence du salarié arrêté. Après sa consultation, le médecin contrôleur envoi un rapport à l’employeur.

 

Trois cas de figures peuvent se présenter lors d’une contre-visite médicale:

 

  • le premier cas de figure est la validation de l’arrêt de travail du salarié par le médecin contrôleur. Ici, l’employeur maintient donc le versement des indemnités complémentaires

  • le second cas de figure peut-être la décision d’une « reprise anticipée » lorsque le médecin contrôleur estime que le temps d’arrêt de travail accordé au salarié est trop gratifiant par rapport à son état de santé constaté. Dans ce cas, l’employeur peut s’il le souhaite suspendre le versement du jour du contrôle à la fin de la période d’arrêt

  • enfin, le troisième cas de figure est lorsque le médecin contrôleur rapporte que l’état de santé du salarié en question ne peut être justifié d’un arrêt de travail. On se trouve ici face à un exemple typique d’un absentéisme dit « abusif ». Après rapport du médecin, l’employeur suspend son versement d’indemnité.

 

Le droit de suspendre le versement d’indemnité peut également être valider si :

  • le salarié absent de l’entreprise refuse de recevoir le médecin contrôleur à son domicile

  • l’adresse de domicile du salarié communiqué à l’employeur est erronée

  • le salarié ne se trouve pas à son domicile durant les heures obligatoires de sa convalescence

 

Cabinet MédAlliance vous accompagne dans toutes les procédures à suivre selon les résultats du contrôle.

 

Mandatez nous par ici

 

Force est de constater que le contrôle d’arrêt de travail employeur est une véritable protection face à l’absentéisme abusif. C’est un système de dissuasion efficace qui permet de réduire les coûts supplémentaires que doit assumer l’employeur lors d’un arrêt médical non valable.

 




Comment nous mandater pour un contrôle médical ?

Cliquez sur le bouton "Mandatez-nous" et complétez le formulaire en ligne.

Comment nous contacter ?

 09 82 42 60 20

 09 70 63 38 09

 contact@cabinetmedalliance.fr

Comment effectuer un paiement en ligne ?

Choisissez votre option ci-dessous :

Et cliquez sur le bouton "Payer", vous serez alors redirigé sur une plateforme de paiement sécurisé.